visitez la rubrique
ACCUEIL ACTUALITES MOVIDA MUSIQUE PHOTOS VIDEOS LIENS
Contactez-nous
Rechercher

Recherchez votre artiste préféré dans notre base de données :

Autre

Sélection de CDs

Adalberto Alvarez (greatest Hits From The 90s)Merenhits 2004Asi Nació la Salsa
Dancin y PrancinLive at The China Doll  vol. 2Best of Maraca s Bailables
El MontunoLa Habana Quiere Guarachar ContigoSeven Trips

Découvrez


Fania All Stars



Grupo Esencia



Elio Reve Jr. y su Charangon



Publicités

CASA LATINA - CONCERTS OCTOBRE 2017

CASA LATINA- TAINOS

TEMPO LATINO

LATINOSSEGOR 2017

RON CANEY

BACHATA

CUBANERO

TOROS Y SALSA

CASA LATINA

CASA NOVA

AU PETRIN MOISSAGAIS

CASA LATINA- CONCERTS OCTOBRE 2017



Photos

TEMPE LATINO - 30 07 2017- DIEGO EL CIGALA
LATINOSSEGOR - 3 09 2017- SEPTETO NABORI
CASA LATINA- 2 06 2017 - HEAVY CONPA ET TAINOS

YouTube

CASA LATINA - TEASER DES SOIREES

CASA LATINA- 04 2017 - KASKADBAND

CASA LATINA- 02 2017 - GITANERIAS


salsa

Découvrir la musique latine avec :

Ernesto Tito Puentes (France)


          Le trompettiste fait mijoter la sauce cubaine en France depuis les années cinquante.

          Attiré par l’ouverture musicale qui prévaut alors en Europe, le trompettiste cubain Ernesto Tito Puentes (à ne pas confondre avec le percussionniste Tito Puente) débarque en France le 28 novembre 1953, pour s’y installer définitivement. La musique afro-cubaine marche fort. De grandes formations aiment à mettre une note latino dans leur swing. Le Paris huppé s’éprend de ces rythmes chaloupés. "Je me produisais souvent dans des soirées privées, comme chez les Rothschild, se rappelle Tito. La chanteuse Chiquita Cerrano, venue vivre ici, remporte un grand succès. Il y avait un véritable espace d’expression pour les musiciens cubains que nous étions".

          On ne parle pas de salsa en ce temps-là. Tito se rappelle bien l’époque où le terme est apparu. "C’est après la révolution cubaine de 1958 que le terme salsa a été introduit, et cela par le business et le pouvoir américains. C’était une manière de mettre en retrait les mots "Cuba" et "cubain", de faire oublier la provenance de cette musique qui enthousiasmait le monde, bref d’ébranler ou d’effacer la prééminence de la culture cubaine. On s’est mis à dire "musique latino-américaine". Cette dénomination, qui a été reprise avec bonne foi partout, en particulier dans les milieux artistiques, n’était pas innocente. Il y avait, derrière tout cela, un calcul politique - isoler Cuba et sa révolution".

           Dans les sixties, la bossa nova prend la relève. En même temps que la nouvelle vague brésilienne, le yéyé détrône la musique "typique". Les musiciens cubains restent néanmoins des références dans les formations françaises de variété. Durant les années soixante-dix, Ernesto Tito Puentes enchaîne les contrats avec Sylvie Vartan, Michel Delpech, Joe Dassin… Son expérience en matière de section de cuivres le conduit à la direction de l’orchestre d’Eddie Mitchell. Il travaille également avec Claude François. "Avant d’être célèbre, Claude François a bossé à la régie du Casino de Monte-Carlo. C’est là probablement qu’il a eu l’occasion de mieux connaître la musique cubaine. C’était un excellent rythmicien. De temps en temps, il se mettait à la batterie et se débrouillait bien. Il a embauché le percussionniste cubain Bonbon comme chef d’orchestre".

           Après avoir été la pointe de piment qui donne de la flamme à la variété française, la salsa revient en force, avec l’émergence de lieux alternatifs. En 1979, elle trouve la place qu’elle mérite à la Chapelle des Lombards, ouverte par Jean-Luc et Nicole Fraisse au 62, rue des Lombards à Paris. Ce club, soutenu par une bande d’afficionados (notamment Rémy Kolpa-Kopoul, de "Libération", et des animateurs de Radio Nova), programme de la salsa. Avec l’aide, aussi, de Pierre Goldman (frère de Jean-Jacques). "Pierre s’était rendu à Cuba pendant la Révolution et a eu un coup de foudre pour la musique afro-cubaine, précise Ernesto Tito Puentes. Par la suite, c’est lui qui a fait venir la première fois Azuquita à Paris. Pour accompagner Azuquita, un groupe a été monté, auquel j’ai participé". Azuquita et son "jus de canne à sucre" (y su Melao) font un tabac. Le chanteur, invité pour une semaine à la Chape lle des Lombards, y jouera pendant un an de suite.

          En 1980, Tito fonde Los Salseros, un des tout premiers groupes salsa en France. Quand, aujourd’hui, on lui parle de l’actuel renouveau de la salsa, celui qui collabora avec le légendaire musicien cubain Arsenio Rodriguez répond : "OK, ça marche bien, mais cette cubamania atteint à peine la moitié de celle que j’ai constatée ici à mon arrivée". Bien sûr, il est heureux de l’intérêt que suscite en Europe, depuis quelques années, le "son" (à travers le succès de Compay Secundo, de la Casa de la Trova…), style caractéristique de son Oriente natal (à l’est de Cuba). Mais il remet les pendules à l’heure à ce sujet. "Cela faisait longtemps qu’on jouait le son, un genre réputé et lié à une région. Le son, pour nous, c’est un peu comme le foie gras pour vous".

          Il y a quelques années, Ernesto Tito Puentes a monté un big band de vingt musiciens. La plume du maestro a peaufiné de rares arrangements qui font briller la salsa de mille feux. Ceux qui ont eu la chance d’assister aux derniers concerts, donnés dans un New Morning archicomble, ont encore des fourmis dans les jambes. Mieux vaut réserver sa place très à l’avance. Car il est chaque fois pris d’assaut par les mélomanes, ce somptueux mur du son où tambours et trompettes battent la fiesta.

            Discographie :

            El Alacran
            Yo Quiero Tranquilo (2002)
            Cuida Mis Prendas (2005)
            Victoria (2007)   
        

               



Voir aussi...

  • Album(s) commenté(s) :

    Ernesto Tito Puentes
    Victoria
    (salsa)












  • Biographies

    Découvrez dans cette section l'histoire des artistes majeurs qui font la culture de la musique latine. >> Lire les fiches

    FORUM

    Vous souhaitez réagir sur un artiste ou album commenté dans les pages de bordeauxsalsa.com, rejoignez la communauté de bordeauxsalsa et dialoguez avec des milliers d'internautes...
    • Je souhaite m'inscrire
    • Je rejoins le forum

      Publicités



      CASA LATINA

      Mavilleamoi

      SUMMER MIX 2017 - CD CASA LATINA

      RADIO LATINA

      LATINOSSEGOR 2017

      TEMPO LATINO

      TAINOS

      MYTHIC BURGER


    ACCUEILACTUALITESMOVIDAMUSIQUEPHOTOSVIDEOSLIENS

    2017 - bordeauxsalsa.com - Tous droits réservés
    Conception du site et outils communiquants : vixellMEDIA