visitez la rubrique
ACCUEIL ACTUALITES MOVIDA MUSIQUE PHOTOS VIDEOS LIENS
Contactez-nous
Rechercher

Recherchez votre artiste préféré dans notre base de données :

Autre

Sélection de CDs

ImanSweet SoulEl regreso de maría
VacaneriaYo SoyLe poids Lourd
El CarreteroLa Dama Del SonSoy Cubanito

Découvrez


Mercado Negro



Eliades OCHOA



José Missamou



Publicités

CASA LATINA - CONCERTS DE LA SEMAINE

TOROS Y SALSA

CUBANERO

BACHATA

RON CANEY

PALMA CRISTAL

SPRINT COPIE



Photos

CASA LATINA- 5 02 2017- OPEN SUNDAY MUSIC AVEC ImsOne vibz
CASA LATINA- 4 02 2017- FIESTA LATINA DEL SABADO
CASA LATINA- 3 02 2017- FLAMENCO AVEC GITANERIAS

YouTube

Flamenco by Gitanerias

Acoustitour à Casa Latina Bordeaux

Acoustitour à Casa Latina


salsa

Découvrir la musique latine avec :

Bernardo Sandoval (France)


 
Bernardo Sandoval (1958 - ) est un Franco-Espagnol, toulousain d'adoption, célèbre et talentueux guitariste, auteur-compositeur et interprète. Il œuvre à la reconnaissance mondiale du flamenco, musique qu'il n'hésite pas à métisser avec les styles latinos, jazzy, affro et méditerranéens.

Né en mai 1958 en Castille et Léon, il est l'enfant d'une famille ouvrière qui s'est exilée en 1960 à Toulouse. Dès sa plus tendre enfance, il est marqué par les influences musicales de son pays d'origine.

A 14 ans, il découvre la guitare. Après quelques petits boulots (il a été fleuriste le week-end place Jeanne d'Arc à Toulouse), il commence à gagner de l'argent en donnant des cours de guitare. Il fréquente le centre espagnol de la rue des Chalets et découvre le flamenco ce qui devient le premier flash dans sa vie. Cette musique suscite chez lui un fort intérêt pour le message fort de révolte qu'elle renvoie. Au moment de la chute de la dictature franquiste, à 16 ans, il décide de retourner vers son pays d'origine et part retrouver des chanteurs de flamenco à Barcelone. A 20 ans, on le remarque et il est diplômé en 1978 de la réputée et stricte chaire de flamenco de Cordoba (le prix de guitare de Cordoue) pour son « son apport à l’art flamenco en matière de guitare de concert ». En 1979, il est honoré du premier prix du concours national de la Unión (équivalent espagnol du Grand Prix de l’Académie Charles-Cros).

L'ambiance polémiques, les justifications, l'élitisme ambiant et l'intégrisme du flamenco en Espagne lui déplurent et il décida de rentrer à Toulouse. Son retour fut en grande partie motivé par le fait qu'à Toulouse cohabitaient différents genres de musiques joués par des amis avec qui il pouvait métisser sa musique. Le rock, le blues, la salsa et les autres musiques représentaient pour lui un intérêt aussi important que le flamenco : "Je suis flamenco, mais pas que flamenco!". Bernardo Sandoval était attiré par le côté cosmopolite toulousain où il pouvait jouer facilement avec ses amis dans une trentaine d’endroits différents. Toujours en 1979, Bernardo Sandoval contacte Salvador Paterna pour monter un duo qu'ils tourneront pendant deux années en France et en Espagne.

Par la suite, il se lance dans de nombreuses autres tournées et sillone de nombreux pays tels que l'Afrique, l'Amériques du Sud et du Nord. Il fait la rencontre de grands noms de la musique comme Paco de Lucia, Camaron de la Isla, Didier Lockwood, Michel Jonasz, Jacques Higelin, Chavela Vargas….

Ainsi, Bernardo Sandoval fut véritablement découvert en 1988 au festival de Bourges où il fait la première partie de Didier Lockwood. Il assura aussi la première partie de Michel Jonasz à la Cigale et au Casino de Paris, en 1989. La même année, il se produit avec Camarón de la Isla dans les arènes de Nîmes. La puissance de sa musique conquiert un public exigent et fin connaissseur de flamenco.

Sa discographie débute dans les années 90. Il fait plusieurs voyages ou il joue à Cuba, au Chili, au Sénégal. L'Afrique (Togo et Bénin) devient pour lui une véritable révélation et lui permet de développer véritablement son style musical. Il fait aussi la connaissance de la comédienne Zouie, qui deviendra sa muse puis son épouse. En 1996 il fait partie du projet du collectif 100% collègues. Il participe aux collectifs 100% Collègues et Motivés avec Serge Lopez, Pascal Rollando, Philippe Dutheil (la reprise du Chant des Partisans) et les chanteurs de Zebda, Jean-Luc Amestoy, Marc Dechaumont, des personnalités de la scène toulousaine.

Un autre moment fort dans sa vie fut la rencontre d'Alain Moglia qui lui fit découvrir la musique classique.

Bernado Sandoval devient l’auteur de quelques «classiques», dont "Camino del Alba", "Vida, Hoy", "Negriluz", "En Vivo"…

Il est également auteur de B.O de musiques de films comme "Marie baie des anges" de Manuel Pradal mais surtout de "Western" de Manuel Poirier et dont il obtient le César de la musique de film à l'occasion du 51ème Festival de Cannes en 1998. De même, il compose pour Mehdi Charef la B.O de "Marie-line" avec Muriel Robin, ainsi que "La Fille de Keltoum" qui sera présenté au 54ème Festival de Cannes 2001.

Il a travaillé dernièrement au Mexique sur la première partie de son œuvre "Rekindio". Il s'est ainsi produit en tournée au Mexique (Vera Cruz, Monterrey, Puebla, Guadalajara...) avec un orchestre de 50 choristes, 150 musiciens et la grande chanteuse soliste zapothèque Lorena Vera. Son récital solo Rekindio "Messe pour les Indiens" est une œuvre réalisée en colaboration avec l'arrangeur Jean-Marc Fouché.

A son retour, Bernard Sandoval s'est produit en France et en Begique.

Il a travaillé aussi sur une "création-maison" autour de textes écrits par son frère Gaby, et de l’œuvre du sculpteur Alain Corret. Son nouvel Album "Amor" composition de balades accompagnées d'un trio de jazz (Guillaume Dechassy au piano, Joël Trolonge à la contrebasse, Jean-Denis Rivalo à la batterie) doit sortir prochainement.

Prix de guitare de Cordoue
Prix du concours national de la Unión
César de la musique de film à l'occasion du 51ème Festival de Cannes 1998.

Bernardo Sandoval par Serge Pey …
    Sandoval est une voix au bout de la voix. Comme le Errant de la Manche le chanteur va chercher ses cordes vocales dans le monde des âmes. Sandoval s’accroche aux ailes des moulins fous qui brassent les nuages, les avions et les oiseaux. La voix de Bernardo Sandoval nous noie et nous sauve, elle est dans un seul mouvement, la rivière et le pont, la crue et la digue, la corde qui tire le bateau et la voile d’alcool pur de l’albatros. Sandoval ne chante pas : il aboie, il feule, il hennit nos malheurs et nos révoltes, il caresse et enveloppe nos désirs de vie. La plainte majeure de Sandoval sort des volcans et des rivières où boivent les taureaux. C’est une voix du sang et de la mort, une voix d’amour et de lave. Sandoval est le rythme pur, interne, retenu de l’homme qui cherche l’homme avec une allumette dans la nuit. Pas de main sans la voix. Pas de voix sans la main. Les mains de Bernardo Sandoval sont celles des caresses profondes et des dents qui mangent la musique. Regardez le feu simplement. Regardez le feu qui prend dans son ventre et vous enroule dans sa fumée. Bernardo Sandoval nous fait vivant du feu de l’homme qui chante son inconnu. 
     
    Dans l’univers typé du flamenco, Bernardo Sandoval fait irruption, marqué par une singularité criante, une générosité et une intégrité sans borne … Sur la trame canonisée du flamenco, il tisse des notes latinos, jazzy, afros et méditerranéennes, il œuvre à la reconnaissance de « son » flamenco dans le Monde. Bernardo Sandoval est l’un des guitaristes emblématiques du Flamenco actuel. On lui doit notemment la bande originale du film Western pour lequel Il a reçu le César de la meilleure musique. Premier prix de guitare à la Union et en Espagne, expérimentateur sonore ouvert à tous les vents mélodiques et rythmiques, il a notamment joué avec l’Orchestre national de Chambre de Toulouse, et dernièrement avec le groupe Béninois Jaya avec qui il a résidé une longue période au Togo. Avec son récital Solo, Bernardo Sandoval retourne à l’essentiel de son art, l’émotion à l’état pur …



Voir aussi...

  • La fiche de WIKIPEDIA
  • Album(s) commenté(s) :













  • Biographies

    Découvrez dans cette section l'histoire des artistes majeurs qui font la culture de la musique latine. >> Lire les fiches

    FORUM

    Vous souhaitez réagir sur un artiste ou album commenté dans les pages de bordeauxsalsa.com, rejoignez la communauté de bordeauxsalsa et dialoguez avec des milliers d'internautes...
    • Je souhaite m'inscrire
    • Je rejoins le forum

      Publicités



      CASA LATINA

      Mavilleamoi

      SUMMER MIX 2016 - CD CASA LATINA

      RADIO LATINA

      LATINOSSEGOR 2017

      TEMPO LATINO

      MYTHIC BURGER

      TORO Y SALSA


    ACCUEILACTUALITESMOVIDAMUSIQUEPHOTOSVIDEOSLIENS

    2017 - bordeauxsalsa.com - Tous droits réservés
    Conception du site et outils communiquants : vixellMEDIA