visitez la rubrique
ACCUEIL ACTUALITES MOVIDA MUSIQUE PHOTOS VIDEOS LIENS
Contactez-nous
Rechercher

Recherchez votre artiste préféré dans notre base de données :

Autre

Sélection de CDs

Te SalvaCali Concert live (dvd)Fiesta en el Bronx
Plena del solDe Dos HemisferiosRegreso
BreakthroughLa Musica Tipica CubanaLlegó la india

Découvrez


La Belle Image - FANFARE LATINO ROOTS



Hector Lavoe



Son Trinidad



Publicités

CASA LATINA - CONCERTS DE LA SEMAINE

TOROS Y SALSA

CUBANERO

BACHATA

RON CANEY

LA FÊTE DU MOJITO - CASA LATINA

SPRINT COPIE



Photos

CASA LATINA- 4 03 2017- ROCCOSIFUNKY ET TAINOS
CASA LATINA- 5 03 2017- OPEN SUNDAY MUSIC AVEC COSIES
CASA LATINA 3 03 2017- DALEKO ET TAINOS

YouTube

CASA LATINA - TEASER DES SOIREES

CASA LATINA- 04 2017 - KASKADBAND

CASA LATINA- 02 2017 - GITANERIAS


salsa

Découvrir la musique latine avec :

Eddie Palmieri


Vamonos P'al Monte (2006)

             Vamonos  P’al  Monte est le dernier microsillon d’Eddie Palmieri enregistré avec le label Tico, c’est en 1971, l’année la plus célèbre pour la salsa, création de la Fania et immense concert pour la première fois sur ce concept au Cheetah Ballroom, cinq mille personnes. Il est déjà très impliqué dans les projets musicaux, il a déjà composé de très grands succès. En marge de la Fania qui lui fera les yeux doux bientôt et intégrera, il compose, il arrange, il enregistre, il joue du piano et supervise son orchestre.
          Il sait s’entourer des meilleurs, dont son frère plus agé que lui Charlie Palmieri qui est un pianiste d’exception et qui là sera préposé à l’orgue, une des idées subtiles d’Eddie quand à la l’assemblage des instruments, toujours à la limite de la soul et du jazz. « Caminando » est un merveilleux Cha Cha Cha où l’orgue et le piano électrique se marient nous faisant voyager sur des douceurs musicales qui sont à ce moment, rarement égalées. « Vamonos P’al Monte » et  « La Libertad Logico » réveillent la fibre de la minorité portoricaine dans les textes et la conscience politique, c’est ce que l’on appelle la salsa consciente.  Leurs arrangements musicaux auxquels son frère se plait à concourir à l’orgue et le jeune Nicky Marero à la batterie font monter la mayonnaise musicale. « Viejo Socarron » et « Yo no se » se dégustent, refont le monde, la délicatesse musicale de ces composition jouées pour des danseurs de ballroom des années cinquante sont une invitation à un retour sur soi-même. Il y a une telle fluidité dans ces morceaux lents qui sont une invitation à se lover contre sa partenaire sur des danses lascives qui invitent au contact fusionnel. Le saxophone qui répond au chanteur sur « Yo no Se » est un exemple de ce qui fait le charme de cette musique. Les vibrations de la musique nous arrivent en plein cœur, l’écoute est majestueuse, la voix d’Ismaël Quintana se pose comme une perle de rosée sur une rose. « Comparsa  de los locos » est une fête musicale qui est entrainée par la trompette de « Chocolate » Armenteros, c’est le carnaval, c’est la vie ce sont sept minutes de folie où tous les instruments prennent leur part en se relayant dans un total souci de limpidité acoustique.
          Si aujourd’hui ces musiques nous paraissent normalement éclairées, elles étaient vraiment avant-gardistes en 1971, ce pur bonheur musical  conçu dans la tête d’un homme exceptionnel, aux capacités d’imaginations débordantes et géniales sont une des plus belles œuvre de notre artiste pianiste.  Seulement six titres mais quels titres, souvenons nous que c’était l’époque des vinyles donc pas de possibilité d’en faire plus. Cette réédition Fania intervient dans une grande vague de rééditions du label sur tous les albums artistes qui avaient enregistré avec eux dans les années soixante, soixante dix, quatre vingt. Celui est comme beaucoup une œuvre majeure de ces années là mais surtout de cet Eddie Palmieri prêt à toutes les audaces pour vibrer au cœur de ses musiciens et de sa musique. « CBS 2007 »

          Tico : 1971
          Fania : 1976

          Réédition Fania 2006

                Titres
 1.Revolt / La Libertad Logico ( Eddie Palmieri)
 2.Caminando (Charlie Palmieri)
 3.Vamonos pa'l monte (Eddie Palmieri / Ismael Rivera)
 4.Viejo Socarron ( Luis Martinez Grinan)
 5.Yo no se (author : D.R.) right reserved
 6.Comparsa de los locos (Alfredo Armenteros / Eddie Palmieri)

              Musiciens
 Eddie Palmieri : piano, piano électrique,
 Ismaël Quintana : chant
 Bob Vianco : guitare
 Jose Rodriguez : trombone
 Alfredo « Chocolate » Armenteros : trompette
 Ronnie Cuber : saxophone baryton
 Nicky Marrero : timbales, bongo, batterie
 Eliado Perez Perez : conga
 Monchito Munoz : bombo
Arturo Franquiz Clave and choeurs
Victor Paz :  Trompette
Charles Camillieri : Trompette
Pere Yellin : Sax ténor

Chœurs : Santos Colon, Justo Betancourt, Marcelino Guerra, Yayo el Indio, Elliot Ramero, Mario Munoz




Voir aussi :










Biographies

Découvrez dans cette section l'histoire des artistes majeurs qui font la culture de la musique latine. >> Lire les fiches

FORUM

Vous souhaitez réagir sur un artiste ou album commenté dans les pages de bordeauxsalsa.com, rejoignez la communauté de bordeauxsalsa et dialoguez avec des milliers d'internautes...
  • Je souhaite m'inscrire
  • Je rejoins le forum

    Publicités



    CASA LATINA

    Mavilleamoi

    SUMMER MIX 2016 - CD CASA LATINA

    RADIO LATINA

    LATINOSSEGOR 2017

    TEMPO LATINO

    MYTHIC BURGER

    TORO Y SALSA


ACCUEILACTUALITESMOVIDAMUSIQUEPHOTOSVIDEOSLIENS

2017 - bordeauxsalsa.com - Tous droits réservés
Conception du site et outils communiquants : vixellMEDIA